7623573102_b388a7e42e_bLa garantie jeune européenne vise à aider les moins de 25 ans à s’insérer sur le marché du travail. Au risque de complexifier encore un paysage français bien encombré.

Tous les gouvernements successifs ont érigé la lutte contre le chômage des jeunes en priorité nationale.
Avec un jeune actif sur quatre en recherche d’emploi dans l’Hexagone et jusqu’à 45 % des 15-24 ans dans les quartiers prioritaires, selon le rapport 2013 de l’Observatoire national des zones urbaines sensibles (disparu aujourd’hui), cela fait longtemps déjà que la sonnette d’alarme a été tirée. Et pas seulement chez nous. A l’issue de deux sommets, à Berlin et à Paris, consacrés à l’urgence d’endiguer ce fléau, les Etats de l’Union européenne ont décidé, en avril 2013, de mettre en place une Youth Guarantee, une garantie pour la jeunesse.


 

Retrouver l’intégralité de l’article dans Alternatives économiques n° 345, avril 2015.