Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

C’est le grand retour des Bourses européennes. Plus généralement, toutes les catégories actions sont sur la pente ascendante, avec une croissance mensuelle allant de 4,00 % pour les supports d’actions américaines à 7,69 % pour les fonds de petites et moyennes valeurs françaises (voir tableau ci-contre) . Les PME dominent d’ailleurs notre Palmarès du mois. Le fonds CM-CIC Entrepreneurs, commercialisé dans les réseaux du Crédit Mutuel et du CIC se distingue tout particulièrement au sein de notre Top 100 Sicav(voir ci-dessous) . Il enregistre une augmentation de 8,10 % sur un mois. Les Sicav investies dans les petites et moyennes capitalisations de la zone euro et de l’Europe affichent également de très belles performances sur un mois, avec des gains de respectivement 6,83 et 5,64 %.

Des émergents très en forme.

Au sein de notre Palmarès, le classement, calculé depuis le 1er janvier 2017, a été remis à zéro. Et malgré la percée des midcaps, ce sont les fonds actions ciblant les marchés émergents qui occupent la première place. Sur un an glissant, les in-vestisseurs qui ont misé sur cette catégorie ont vu leur placement valorisé de près de 25 % en moyenne. A l’opposé, les supports investis en obligations stagnent. Leur croissance sur un an oscille entre 2,30 et 5,96 %, ce qui reste très correct dans le contexte actuel. Mais depuis le début de 2017, leur performance est en territoire négatif. Certes, l’année ne fait que commencer mais ces résultats sont symboliques d’une période qui s’annonce complexe sur les marchés de taux et pour les gérants obli-gataires. Côté diversifiés, la hiérarchie des risques est respectée au vu de leurs performances sur un an glissant. A noter les bons résultats de la catégorie flexible, qui obtient une croissance moyenne de 6,28 %.


Retrouvez l’intégralité de l’article dans Mieux Vivre Votre Argent du mercredi 1 février 2017, p. 56

Crédit photo Flickr/ CC/ Laura Marie