Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Soutenue par des taux de crédits historiquement bas, la pierre parisienne n’en finit pas de s’envoler. Ainsi en un an, les étiquettes ont de nouveau valsé de 4 à 5% dans le très convoité quartier du Marais, voire jusqu’à 8% dans le 18ème, arrondissement qui regorge de bien atypiques…

Durant plusieurs mois, nous avons interrogé des agents immobiliers, des notaires, des promoteurs. Il en ressort, une cote détaillée, arrondissement par arrondissement, rue par rue. Pour mieux vous informer, nous avons également agrémenté notre dossier d’exemples de transactions récentes représentatives des types de biens de chaque quartier.


Pour en savoir plus, retrouvez l’intégralité du dossier dans le magazine de septembre.