Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

16059819807_bd0261bf5d_oL’embellie du mois dernier aura été de courte durée. De nombreuses classes d’actifs reculent sensiblement. Les fonds investis en grandes capitalisations françaises enregistrent la plus forte chute depuis notre dernier bouclage (-3,54 %), derrière les supports d’actions japonaises (-3,16 %), bons derniers du classement réalisé depuis le début de l’année. Il n’est donc guère étonnant de retrouver un fonds de cette catégorie dans les « flops » du mois de notre Top 100 Sicav (voir ci-dessous) . Objectif Japon, de Lazard Frères Gestion, affiche un recul de 4,65 %. Plus surprenante en revanche, la bonne tenue du fonds Edmond de Rothschild Selective Japan, d’EdRAM, qui se hisse en première position avec un gain de 3,36 % sur le mois!

Les obligations, catégories refuges. Plus généralement, notre Palmarès a triste mine. Ce mois-ci, la grande majorité des catégories actions reculent, affichant une pluie de performances négatives quel que soit le continent : -0,45 % pour le marché américain, – 0,66 % pour les émergents et entre – 2,03 et – 2,93 % pour les grandes valeurs du Vieux Continent. Seules deux catégories de fonds ciblant les petites et moyennes capitalisations tirent leur épingle du jeu, celles spécialisées sur la zone euro (+ 0,18 %) et sur la France (+ 0,61 %). Signe de l’incertitude qui règne sur les marchés ac-tions, les catégories obligataires de la zone euro s’of frent les meilleures performances du mois. Elles restent sur le podium du Palmarès calculé depuis le début de l’année. Les fonds généralistes de la zone euro se distinguent même significative-ment avec une croissance de 1,37 %. Deux produits de cette catégorie ressortent positivement : LCL Obligations Moyen Terme Euro P de LCL (+ 1,87 %) et Amundi Oblig Euro du Crédit Agricole (+ 1,76 %).


Article publié dans Mieux Vivre Votre Argent de mai 2016

Crédit photo Flickr / CC/ Antonio Cinotti